Vendredi 25 : Il est chouette ton tee-shirt

Et il prouve surtout qu’ils en étaient les bénévoles de cette fête qui restera gravée dans les annales du club.
Une vraie petite armée de petites et grandes mains qui ont réservé plusieurs semaines pour occuper tous les postes des plus prestigieux aux plus obscurs. Tout au long de la journée les fourmis rouges (qui n’ont pas attendu que le beurre soit fondu) ont sillonné la zone en tous sens répondant même aux sollicitations qui ne les concernaient pas. On appelle ça l’adaptation spontanée qui précède immédiatement la résilience effective. Voir papy Cyrulnick pour aller plus avant dans la démonstration.
On leur doit purement et simplement la faisabilité de cet événement et le comité organisateur le sait mieux que personne. Comme les bénévoles le savent aussi, ils se garderont bien d’attendre quoi que ce soit en retour – ce qui anéantirait d’un coup la qualité de leur action –et retourneront à cette forme d’anonymat qui caractérise les membres bienveillants et lucides du club.
Un acte éphémère quoi
La récompense ?
Voir l’étrave cramoisie de « notre » bateau pointer son nez devant les favoris de l’Est au cours d’une remontée longue sous spi que nous connaissons toutes et tous pour l’avoir accomplie moult fois.
Je suis convaincu que leur belle prestation a été rendue possible aussi parce qu’un certain nombre d’embarcations performantes du club bataillaient dans le peloton, éparpillés un peu partout pour pointer des adversaires remontés. Une sorte d’encerclement, même par l’arrière, qui aura fait trébucher les cadors.
Sun Zi (l’art de la guerre) aurait sûrement apprécié cette nouvelle tactique par effet de pénétration dans le groupe à la sauce microbienne.
Il ne fallait pas trembler au moment de porter l’estocade et fermer la route. Pour cette émotion, Maxime et Lionel soyez ici remerciés, cette victoire vaut toutes celles cumulées de notre programme de régates depuis belle lurette.
Résultats :

1- Pologne / roca stavo de Piotr Tarnacki
2- Pologne / nr1jaja2 wolnego wybiegu de Piotr Ogrodnick
3- France / kumpelka de Maxime Brunel et Lionel Tissot de la SRVA

Fermez le ban